Pages

A l'agenda en Seine-et-Marne

01 septembre 2009

"Rien qu'un battement aux cieux" ou l'éventail dans le monde de Stéphane Mallarmé au Musée dès le 19 septembre 2009

Rien qu un battement aux cieux : l Eventail dans le monde de Stephane Mallarme - exposition à partir du samedi 19 septembre 2009 à VULAINES-SUR-SEINE ( Seine et Marne ) Accessoire de mode qui se démocratise au XIXe siècle, l’éventail, emblème féminin par excellence, se glisse avec grâce dans l’iconographie impressionniste puis dans celle de l’Art nouveau. A cet âge d’or, de nouveaux usages artistiques et littéraires de l’éventail voient le jour : d’objet de représentation il devient support de peinture et d’écriture, comme l’illustrent les nombreux éventails sur lesquels Mallarmé composaient des poèmes, tandis que des artistes comme Degas, Gauguin ou Berthe Morisot succombent également à cette mode de "l’esmouchoir". " dans les classes aisées, il n'est pas une femme qui n'ait son éventail " constate Oscar-Edmond Ris-Paquot en 1891. L'art et la littérature de l'époque rendent largement compte de l'importance de cet accessoire de la mode féminine, omniprésent dans les bals, les salons et les théâtres. Loin de ces mondanités, l'éventail, " simulacre de vol vers un au-delà fictif ", est, pour Stéphane Mallarmé, un des avatars du Livre, de l'écriture absolue qu'il a recherchée tout au long de sa vie.

Cette exposition tentera de réconcilier ces deux visions. Elle montrera que cet objet, tout à la fois familier et raffiné, remis à la mode sous l'influence du japonisme et de l'hispanisme, a constitué une source d'inspiration majeure pour les artistes et les écrivains de cette époque, suscitant de nombreux chefs d'oeuvre.

La présentation s'appuiera sur les oeuvres de Mallarmé et d'autres écrivains contemporains, sur des dessins, peintures et estampes de grands artistes de la période impressionniste et nabie qu'il a connus et fréquentés, ainsi que sur divers exemples d'éventails fabriqués dans le dernier quart du XIXeme siècle.

Seront exposés des portraits et des scènes présentant des femmes avec des éventails ( oeuvres de Mary Cassatt, James mcNeill Whistler, Félicien Rops ), des éventails peints par des artistes ( Paul Gauguin, Edgar Degas, Berthe Morisot, Maurice Denis, Henri-Gabriel Ibels, ...); des éventails servant de supports à des poèmes, des dédicaces ou des hommages et des éventails ayant appartenu à des femmes de l'entourage de Mallarmé, telles Geneviève et Marie Mallarmé, Misia Natanson, Augusta Holmès, Méry Laurent ...

0 commentaires:

     

    Seine-et-Marne actualites

    About

    Related Posts with Thumbnails

    Text

    Seine et Forêt Copyright © 2009 Community is Designed by Bie, modified by Seine et Foret le réseau Paris Ile-de-France for Seine et Forêt le blog